Taste in Europe – Göteborg

Avant de partir, Göteborg me faisait déjà rêver sur la toile de part sa réputation gastronomique premièrement et ensuite par l’archipel qui l’entoure. Une vision paradisiaque. Göteborg se trouve au sud de la Suède et le voyage pour y arriver m’a réservé une jolie surprise comme la stupéfaction de devoir sortir du train à mi-parcours et de constater que ne me trouvais pas dans un tunnel mais bien garée dans le ferry faisant la liaison entre le Danemark et la Suède ! Train dans ferry, une première.

Bien, une fois arrivée, on ne va pas se mentir, Göteborg n’avait rien de paradisiaque sans compter le temps et la température. En plein travaux, la ville perdait un peu son charme. Mais la neige a ce pouvoir de rendre toute situation un peu plus esthétique. Du coup, me balader dans les rues du quartier d’Haga, un des plus anciens de la ville qui a su rester dans son jus était très agréable. Toujours ce soin du charme, du cosy qui caractérise si bien l’ambiance des pays nordiques. Le temps d’un petit creux pour tester leur spécialité d’hiver le semla. Pâtisserie emblématique que l’on retrouve dans toutes les vitrines à cette période de l’année. Je pense que cet écart pourrait faire office d’entrée, plat, dessert. Un pare feu infaillible au froid et un remède indiscutable contre le manque réconfort.

Après un petit détour par le Kronhuset, la plus vieille maison de Göteborg, entourée de petites boutiques artisanales, je sors de cette atmosphère d’antan pour me diriger là où mon estomac et ma curiosité me guida… Feskekôrra. Le marché aux poissons. Plus petit que dans mon imagination mais des étales de poissons frais et de street food à base de produits de la mer à foison. Mon clou du spectacle? Manger au restaurant Gabriel situé dans les halles. Sans prétention mais recommandé par le guide Michelin on y mange en haut du poisson qui vient d’en bas et pour une fois dans la journée on apprécie la fraîcheur qui se dégage.

Globalement que l’on soit dans un restaurant moyen ou plus gastro, il n’y a pas de mal à retrouver régulièrement du poisson ou des boulettes accompagnées de sauce aux airelles et de pommes de terre sous toutes leurs formes ! Mais finalement je n’ai été déçue d’aucun restaurants que j’ai pu faire.

Le hasard a souvent du bon et c’est bien comme ça que je me suis retrouvée face à une vérité qui m’a échappé 5min. La pétanque est aux suédois ce que le golf est aux américains. Tendance et distinguée. Il existe bel et bien un lieu pour ça le « Boulebar ». Ambiance à la Marseillaise, croque monsieur de l’à peu près, Pastis en tête de fil et la vie en rose en fond sonore. Des terrains de pétanques copiés collés des spots Français les plus connus. On y mange, on y boit et on y joue surtout sous les instructions d’un coach pour un tarif loin d’être bon enfant ! Tout un programme. Profitons donc au maximum de la gratuité de notre sport de luxe à l’air libre !

Göteborg est une ville gastronomique mais aussi culturelle. Musées, salle de concerts…et Göteborg film festival, principal festival de cinéma en Scandinavie. Forcément il s’est déroulé 2 jours après mon départ… Par contre je conseille à tout le monde de pousser la porte du Pustervik. Bar et salle de concert mythique en plein centre de Göteborg emplit d’une certaine aura qui nous fait nous sentir bien des les premières minutes.

Et les archipels vous me direz? J’y suis bien allée. Être têtue n’est pas toujours concluant. Pourtant j’avais encore bon espoir, une fois arrivée sur l’île il s’est vite dissipé. Deux personnes avaient eu par chance la même riche idée. On s’est donc perdus à 3 sur cette île déserte et un peu flippante. On repassera pour la carte postale.

Restaurants:

Sjöbaren

Magnus & Magnus

Gabriel

taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-106 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-107 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-108 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-109 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-110 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-111 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-112 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-113 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-114 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-115 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-117 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-118 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-119 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-120 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-121 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-122 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-123bis taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-124 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-125 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-126 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-127 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-128 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-129 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-130 taste-in-europe-voyage-reportage-interrail-photo-goteborg-131TOUT COMPTE FAITVFf



Laisser un commentaire

SAM_0033
Flan de poireaux et noix de st jacques
P1030994[1]
Malte, l’innatendue…
restaurant-solilesse-taste-bouteille-décoration
Le Solilesse, la meilleure part du goût
P1010597
Poulet Korma