Gâteau au yaourt accordé…

… à la saison. Le gâteau au yaourt est un basique. Il plait à quasi tout le monde, facile à réaliser avec les mesures magiques du pot et histoire de ne pas se lasser, ses variantes sont multiples.

Après avoir acheté un pack de 12 yaourts natures juste pour assouvir mon envie soudaine de ce gâteau, autant rentabiliser en lui donnant un peu plus de relief.

Un glaçage, quelques figues fraîches à l’intérieur et sur le dessus, des parts individuelles et fini l’idée du gâteau simple, un peu fadasse en apparence et limite ennuyeux puisque usuel.

[ IL ME FAUT ]

recette du gâteau de base par Papilles et Pupille

1 yaourt

2 fois le volume du yaourt en sucre

3 œufs, jaunes et blancs séparé

3 fois le volume du yaourt en farine

1 sachet de levure chimique

3/4 du volume du pot en huile neutre ( j’ai opté pour de l’huile d’olive pour un goût plus prononcé )

sucre glace

citron

Figues fraîches

[ JE DOIS ]

Pour le gâteau

« Verser un yaourt dans un saladier, y ajouter 2 fois le volume du yaourt en sucre, 3 jaunes d’œufs puis 3 fois le volume pour la farine avec levure incorporée

(ou farine + 1 sachet de levure).

Mélanger au fur et à mesure. Ajouter ensuite les 3/4 du pot d’huile et enfin les blancs d’œufs battus en neige.

Couper en morceaux une partie des figues et les ajouter à l’appareil.

Enfourner à four chaud (180°C) pour 25 minutes. Une lame de couteau plongée dans le gâteau doit ressortir sèche.

Si ce n’est pas le cas, laisser cuire 5 minutes supplémentaires. »

Pour le glaçage

Verser 100g de sucre glace dans un bol

Ajouter 2 càc d’eau chaude

Verser un peu de jus de citron

A vous d’ajuster la dose d’eau et de sucre glace pour obtenir la texture et l’épaisseur qui vous convient

Montage

Etaler le glaçage sur les parts de gâteau. Couper les figues en fines tranches et les disposer sur les parts.

signature-see-youps

Enregistrer

Enregistrer



Laisser un commentaire

SAM_0054
Tarte aux prunes
muffins logo
Muffins Pepites de Chocolat by MARLETTE & un peu moi
Brochettes Terre/Mer
Parce qu’on n’a pas l’habitude